Banc de puissance : comment ça fonctionne?

Un banc de puissance est un outil permettant de mesurer la puissance des moteurs automobiles. Il en existe deux types principaux, les bancs à rouleaux(ou le moteur reste dans le véhicule) et les banc moteurs classiques (ou le moteur est sorti du véhicule). Dans la majorité des cas, le modèle utilisé est un banc à rouleaux. Le second est utilisé dans la préparation de moteur poussé comme en Rallye, Formule 1 etc… Les sont utilisé dans le cadre d’une reprogrammation moteur.

Pour effectuer une mesure de puissance, il faut donc d’abord placer le véhicule sur les rouleaux, un peu à la manière d’un contrôle technique. Le banc de puissance à un réglage de l’empattement (pour les versions 4 roues motrices), afin de pouvoir s’adapter à un maximum de véhicule (de 1.8m à 2.97m). Une fois installée, une accélération est effectuée sur un rapport de boite de vitesse fixe (en général, l’avant dernier rapport disponible, mais cela peut varier selon le type de moteur), sur toute la plage d’utilisation du moteur. Il est donc impératif de sangler solidement le véhicule, non seulement pour obtenir une mesure précise, mais aussi plus simplement pour des raisons de sécurité, les vitesses atteintes sur banc pouvant frôler les 300 km/h!

Le banc de puissance va mesurer le couple appliqué par les roues sur les rouleaux, puis les pertes liées aux transmissions une fois l’accélération terminée et ainsi déterminer la puissance moteur ( qui est la valeur généralement utilisée en Europe). Le banc de puissance ROTRONICS (par exemle) est un des meilleurs systèmes à l’heure actuelles, et permet d’effectuer ces mesures avec une précision et une répétabilité extrême. Il est notamment équipé d’une station météo mesurant en temps réel plusieurs paramètres tel que la pression atmosphérique, le température et l’hygrométrie, afin de pouvoir corriger les valeurs de puissance selon ces paramètres.

Pour parler plus précisément d’un système, prenons l’exemple du centre Digiservices Provence il s‘agit d’un banc de puissance AUTOSCAN de ROTRONICS. C’est donc un modèle « 4×4″ , mono-rouleau (c’est a dire qu’il n’y a qu’un seul rouleau par roue, permettant de limiter les pertes), synchronisé (les rouleaux avant et arrières tournent à la même vitesse), et il s’agit du premier modèle en France à disposer de deux frein dont un sur l’essieux avant. Cette particularité leur permet de mesurer avec sécurité et précisions les véhicules à transmissions avant très puissants (par exemple Ford FOCUS RS 306 ch, Honda Civic Type R) ou intégrale à répartition variable ( Audi TT RS 344 ch).

Ce banc de puissance est également équipé d’une sonde lambda large bande afin de pouvoir mesurer en temps réel que le rapport air/essence du moteur est correct, ainsi que d’une soufflerie permettant un débit d’air de       , afin de simuler au mieux le débit d’air reçu par un véhicule sur route. Enfin, il est nécessaire que le centre de reprog dispose de systèmes d’acquisitions de données pour certains modèles,  permettant qu reprogrammateur de visualiser tous les paramètres du moteurs pendant la mesure de puissance et de corriger la cartographie en temps réel.

Comparé à un système de mesure embarqué,un banc de puissance offre une précision et une répétabilité beaucoup plus importante (aucune perturbation du à la pente de la route, du trafic routier ou d’un problème technique sur le véhicule, correction des valeurs atmosphériques) , mais offre aussi une sécurité largement supérieure pour le véhicule et ses occupants.

Il existe également des adaptateurs pour pouvoir installer une moto et des paramétrages pour n’utiliser donc dans ce cas, qu’un seul rouleau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.