Comment choisir un outil de diagnostic système moteur OBD-II ?

Pouvoir analyser les erreurs d’un véhicule permet de pouvoir intervenir directement sur celui-ci, vous donnant ainsi l’opportunité de ne pas passer par la case « garage » qui peut rapidement coûter très cher. Un simple lecteur OBD2 permet ainsi de pouvoir comprendre ce qui ne va pas avec son véhicule. Analysons en détails cette technologie.

Pourquoi choisir un lecteur OBD2

Choisir un lecteur OBD2 c’est avant tout faire un investissement dans le temps. Lorsque l’on a une voiture, la dernière chose que l’on souhaite faire, c’est aller chez le garagiste, surtout lorsqu’il s’agit d’une petite panne que l’on aurait pu réparer nous-même.

Néanmoins, pour pouvoir réparer cette panne, encore faut-il savoir d’où provient le problème. C’est à ce moment qu’intervient le lecteur OBD2. En effet, ce petit lecteur vous permet d’identifier le problème de votre véhicule, via un code erreur, vous donnant l’opportunité de réparer vous-même la panne, par exemple.

Un lecteur OBD2 avec plusieurs avantages

Comment nous l’avons vu précédemment, le premier et certainement plus gros avantage de ce lecteur OBD2, est de vous faire économiser de l’argent, en analysant simplement par vous-même d’où vient une erreur. Pourtant, ce petit lecteur possède bien plus d’avantages.

Il peut arriver que certains véhicules affichent une erreur de manière constante, non pas parce que la voiture à un problème, mais simplement parce que le calculateur va indiquer qu’il y en a un. Dans cette situation de bug, le lecteur OBD vous permet de supprimer le code erreur, pour ainsi laisser la place aux réelles erreurs qui proviennent de pannes avérées. Vous pouvez ainsi maintenir votre véhicule à jour en quelques clics, via ce lecteur.

Un autre avantage lié aux lecteurs OBD2, est qu’ils peuvent vous permettre d’anticiper un problème. En effet, certains lecteurs possèdent une fonction qui vous permet d’extraire les différentes analyses, directement sur votre ordinateur. Des graphiques s’affichent alors, vous permettant de voir si votre moteur à un problème, via la quantité de gaz d’échappement évacuées par le moteur par exemple. De cette manière, vous pouvez intervenir avant que le problème ne devienne une panne, vous laissant sur le bord de la route et pouvant vous couter assez cher.

Comment mettre en place un lecteur OBD2

La connexion d’un lecteur OBD2 n’est pas difficile, il vous suffit simplement de repérer une prise de 16 broches qui se trouve généralement sous le tableau de bord vers la gauche. Vous connectez cette broche triangulaire à votre lecteur OBD2, puis vous mettez le contact, sans démarrer le moteur.

Le lecteur va alors recevoir toutes les informations liées au calculateur de votre tableau de bord. Afin que celui-ci fonctionne parfaitement, vous allez devoir renseigner quelques informations, comme le numéro de votre plaque d’immatriculation, le type de moteur, le modèle de votre voiture…

Comment identifier les différentes erreurs ?

Votre lecteur va vous permettra d’obtenir les codes des différents problèmes liés à votre véhicule, mais encore faut-il pouvoir les interpréter.

Voici un petit récapitulatif pour vous aider à analyser rapidement d’où peut provenir un problème :

  • Toutes les erreurs avec un P signifient qu’il y a un problème au niveau du frein moteur, moteur, allumage ou encore au niveau de la transmission.
  • Si vous voyez s’afficher la lettre B, cela signifie alors qu’il y a un problème au niveau des coussins gonflables, des ceintures de sécurité, ou encore au niveau de la carrosserie.
  • La lettre C correspond principalement à tous les problèmes liés au liquide de freinage ou à la direction assistée.

En connaissant ces trois lettres, vous pouvez déjà identifier rapidement bon nombre de problèmes !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.