• Drift Chargeur DRIFT 12V pour batterie Ghost

Le drift professionnel existe depuis près de 30 ans maintenant, et au cours de cette dernière décennie, il a connu une popularité croissante au niveau mondial. Si certains, de rares amateurs chanceux, ont réussi à se hisser au sommet des compétitions de drift existantes, la plupart des fans de ce sport s’en tiendront probablement à être spectateurs des événements et seuls certains d’entres eux passent à l’action en amateur comme dans certaines régions du monde – en particulier le Japon au hasard.

Voici ce que vous devez prendre en considération si vous souhaitez préparez une voiture de DRIFT

Si vous lisez cet article, vous avez probablement déjà envisagé de vider votre portefeuille pour construire un véhicule de drift, ou peut-être êtes-vous déjà impliqué dans la scène actuelle de la glisse contrôlée. La chose la plus fondamentale que vous devez savoir lorsque vous commencez ce genre de projet est que vous allez avoir besoin d’une voiture avec une configuration FR – moteur avant, traction arrière.

Bien sûr, si vous n’avez pas l’intention de gagner des championnats, une configuration RR (moteur arrière, propulsion arrière) pourra aussi aller un peu sur le côté, mais au fil des ans, les gens qui ont essayé de construire de telles voitures n’ont pas réussi à aller très loin avec elles.

Deux BMW qui driftent
Battle de DRIFT entre BMW

Préparation et Prix ?

Lorsque vous voulez préparer une voiture de DRIFT, nous vous suggérons d’examiner votre budget pour les 12 prochains mois. Ne vous contentez pas de dépenser tout votre budget pour l’achat seul de la voiture. Vous devez prendre en compte le coût de la préparation (dont la reprogrammation moteur E85) et aussi le coût de l’utilisation de celle-ci. Certaines personnes font généralement l’erreur de dépenser tout ce qu’elles ont sur la voiture elle-même, et ne peuvent pas se permettre de passer par dix pneus par week-end pour pouvoir s’entraîner. Plus vous avez de temps pour vous asseoir dans votre Bacquet, mieux c’est. Ne vous inquiétez pas de la puissance que vous avez au début, concentrez-vous simplement sur le pilotage.

Il existe de nombreuses options sur le marché, même si leur prix peut varier en fonction de la région du monde dans laquelle vous êtes basé. Au fil des ans, les voitures japonaises ont définitivement dominé la scène du drift, car elles ont fait leurs preuves dans les épreuves professionnelles de drift au Japon.

Vous pouvez regarder les Nissan (S-chassis, Skyline, Cefiro, 350z), les Toyota (AE86, GT86, Supra, JZX, Soarer), les Mazda (RX7, MX5) et même des voitures comme la Mitsubishi Evo et la Subaru Impreza STI, qui peuvent être converties en propulsion relativement facilement. Les prix de ces voitures ont beaucoup augmenté en raison de la demande croissante et de leur rareté, mais il existe toujours des options moins chères sur le marché.

Les voitures européennes, en particulier les BMW, sont également un bon point de départ, et il existe plusieurs générations de la série 3 et de la série 5 qui peuvent constituer une bonne base pour un projet de DRIFT. Évidemment, si vous aimez les MUSCLE CAR AMERICAIN, Regardez la Ford Mustang, la Chevrolet Camaro ou même la Corvette, ou n’importe quel type de Dodge RWD de votre choix. Il existe un grand choix de voitures de différents constructeurs, alors n’hésitez pas à explorer le marché lorsque vous vous engagez dans un projet comme celui-ci.

Vous pouvez suivre les différents pilotes du Championnat de France de Drift, pour vous faire une idée des voitures utilisées dans notre pays.

Rappel avant de pratiquer le DRIFT

L’achat de votre voiture n’est que la première étape pour drifter, et si vous pouvez vous attendre à payer entre 500 et 50 000 € ou plus pour une voiture, les dépenses suivantes seront assez similaires quel que soit le modèle de base que vous aurez choisi. La suspension, les trains roulants et les améliorations du groupe motopropulseur doivent venir en premier, et selon la distance que vous voulez parcourir, vous pouvez vous attendre à payer au moins 500 à 10 000 € pour les modifications de base nécessaires pour rendre la voiture assez compétitive tout en pouvant rouler avec (budget dispo).

La plupart des pilotes professionnels de drift recommandent de commencer avec une puissance plus faible, et même le roi du drift lui-même, Keiichi Tsuchiya, a commencé à dériver dans une Toyota AE86 de 120 chevaux – de cette façon, vous apprenez à contrôler efficacement votre voiture, et vous n’avez pas à dépendre de la puissance pour faire le travail à votre place.

Vous pouvez choisir de construire une voiture vous-même, ou vous pouvez opter pour une voiture entièrement construite selon vos spécifications, ou acheter un modèle d’occaz déjà préparé pour. Au bout du compte, tout dépend de ce que vous êtes prêt à payer pour rouler dans la voiture de vos reves. Une BMW E36 de base, équipée d’un moteur à six cylindres, dont le coût total de la préparation est inférieur à 10 000 Euros, peut faire l’affaire, mais elle ne gagnera pas de course de sitôt. À l’autre bout du spectre, pourquoi ne pas envisager de construire une voiture professionnelle de drift, avec 1000 chevaux, une boîte de vitesses séquentielle et tous les autres avantages qu’un pro du drift recherchera, mais cela peut coûter et coûtera jusqu’à 10 à 20 fois plus cher !

Faites-nous savoir si vous souhaitez obtenir des connaissances plus approfondies et des conseils sur la façon de démarrer un projet de DRIFT, et nous couvrirons les bases au travers d’une série d’articles dans un avenir proche !

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.